"Arrêt sur images" reconnaît avoir ré-enregistré une interview de Louis Boyard sur son passé de dealer

Un exercice rare et bienvenu de transparence et d'autocritique. Vendredi, Daniel Schneidermann recevait sur le site "Arrêt sur images" le député La France insoumise Louis Boyard pour évoquer son affrontement avec Cyril Hanouna, survenu une semaine plus tôt. Le journaliste est également revenu avec le député sur son passé de dealer, qu'il avait lui-même révélé en 2021, à l'époque où il était chroniqueur dans "Touche pas à mon poste !" sur C8.

Dans la foulée de l'émission mise en ligne vendredi, le médiateur de la rédaction d''Arrêt sur images' révèle à ses lecteurs que la version initiale de cette séquence n'a pas été conservée au montage à la demande de Louis Boyard. Après l'émission tournée dans les conditions du direct, Daniel Schneidermann a en effet proposé au député, mal à l'aise, de réenregistrer la séquence. Une première dans l'histoire de l'émission née en 1995. Interrogé par le médiateur du site de critiques média, le journaliste, qui n'avait pas informé la rédaction et la rédaction en chef de son initiative, a dû s'en expliquer.

Ce qu'il s'est passé

Dans la séquence initiale, Louis Boyard a confié à Daniel Schneidermann qu'il ne souhaitait pas s'étaler sur le sujet de la drogue, avant de s'emporter contre le journaliste. "Bah me demandez pas de faire des choses que vous connaissez pas (...) Respectez la parole des gens", lui a-t-il reproché. Fin de l'émission. Louis Boyard quitte le plateau, "visiblement agacé",...

Lire la suite


À lire aussi

Audiences : Quel score pour le premier match des Bleus en Coupe du monde ?
Ce soir à la télé : Netflix dévoile l'une de ses séries originales les plus attendues de 2022
"L'art du crime", "La guerre des trônes", "En famille" : Les temps forts à la télé du 10 au 16 décembre 2022