Arrêté par la police de New York en pleine révolte : "Si c’est ainsi qu’ils traitent un journaliste blanc"

Christopher Mathias / HuffPost

ÉTATS-UNIS - Au cours des derniers jours, des milliers de New-Yorkais ont assailli les rues des cinq quartiers de la ville, mettant le feu aux voitures de police, bravant les coups de bâton et souffrant des sprays de poivre dans les yeux, le tout pour pouvoir crier un message urgent au monde entier : “Fuck the police”. 

Ils ont marché dans Manhattan, où le New York Police Department a abattuPatrick Dorismond

Dans le Queens, où le NYPD a tiré 50 balles surSean Bell

Dans le Bronx, où un policier du NYPD a étranglé à mortAnthony Baez

À Brooklyn, où le NYPD a tiré surNicholas Heyward Jr, âgé de 13 ans. 

Et ils ont marché sur Staten Island, où le NYPD a coupé le souffle àEric Garner.  

Près de 2000manifestants ont été arrêtés en cinq nuits lorsque la plus grande ville américaine a rejoint la mobilisation nationale contre la brutalité policière. Un mouvement dans près de 140 villes. Une agitation de masse telle que ce pays n’en a pas connu depuis plus d’une génération. 

Il y avait des moments à New York où on avait l’impression que cette coalition multiraciale de manifestants, menée principalement par des jeunes de couleur, reprenait les rues du NYPD, une force policière plus grande que certaines armées qui terrorise les résidents noirs et bruns depuis sa création.

On avait l’impression que de plus en plus de gens ici en étaient venus à remettre en question le monopole des flics sur la force et à embrasser l’idée radicale de couper les fonds du service de police, ou même lerêve abolitionniste d’un New York sans le New York’s Finest (surnom que nous donnons à la police de la vile) du tout. 

C’est ainsi que New York’s Finest a explosé de violence.  

Les vidéos du tumulte sont devenues virales. Un flic roulantà vive allure dans une voiture de patrouille au milieu d’une foule de manifestants. Un flic enlevant le masque d’un homme — porté pour se protéger du coronavirus — et lepulvérisant de poivre de Cayenne au visage. Un autre utilisant une portière pourfrapper un homme....

Retrouvez cet article sur le Huffington Post