Arnaud Montebourg très remonté contre Alexandre Benalla : "Sa place est en prison !"

Les relations entre Alexandre Benalla et Arnaud Montebourg sont pour le moins tendues. Bien avant qu'il devienne chargé de la sécurité d'Emmanuel Macron à l'Elysée, celui qui vient de sortir un livre qui inquiète le pouvoir a été le chauffeur de l'ancien ministre du Redressement productif. Pendant cinq semaines en 2012, Alexandre Benalla s'est immiscé dans le quotidien et l'intimité d'Arnaud Moutebourg. Pourtant, aujourd'hui, les deux hommes ne se portent guère d'estime. Dans son ouvrage Ce qu'ils ne veulent pas que je dise qui vient de paraître chez Plon, celui qui a récemment pris la défense de Brigitte Macron ne mâche pas ses mots au sujet de son ex-employeur. Pire, "il règle ses comptes avec" lui, comme l'expliquait Quotidien, le vendredi 8 novembre.

Et visiblement, l'animosité d'Arnaud Montebourg est toujours aussi vive. Au micro d'Azzeddine Ahmed-Chaouch, il s'est montré spécialement remonté au sujet d'Alexandre Benalla : "Vous lui faites bien d'honneur à lire son livre, parce que c'est quand même un garçon dont la place est d'être en prison. Excusez-moi". En février dernier, c'est déjà en des termes peu flatteurs qu'Arnaud Montebourg évoquait leur collaboration furtive. A l'époque, les deux hommes étaient en désaccord après qu'Alexandre Benalla avait nié avoir été renvoyé par son employeur en juillet 2012. "Je m'en suis séparé au bout d'une semaine après une faute professionnelle de première gravité : il avait provoqué un accident de voiture en ma présence et voulait prendre

Retrouvez cet article sur GALA

Alexandre Benalla raconte son coup de foudre pour Emmanuel Macron
Alexandre Benalla sur le point de sortir un livre? Inquiétude chez les amis d’Emmanuel Macron
VIDÉO - Emmanuel Macron : cette exfiltration rocambolesque orchestrée par Alexandre Benalla
Isabelle Balkany raconte le quotidien de son mari en prison : “Il est très fatigué et souffre énormément”
Alexandre Moix charge son frère : “Yann est un enfant psychotique”