Arnaud Montebourg suggère un possible retour en politique

·1 min de lecture
L'ex-ministre et candidat à la primaire socialiste de 2017 Arnaud Montebourg, le 2 octobre 2017 à Grenoble
L'ex-ministre et candidat à la primaire socialiste de 2017 Arnaud Montebourg, le 2 octobre 2017 à Grenoble

L'ex-ministre et candidat à la primaire socialiste de 2017 Arnaud Montebourg suggère à mots couverts qu'il pourrait revenir en politique en vue de la présidentielle de 2022, "l'engagement d'une nouvelle vie" pour "réparer l'affront fait au plus grand nombre".

Dans "L'Engagement", paru chez Grasset, le désormais entrepreneur et producteur de miel raconte les deux années passées à Bercy, où il fut ministre du Redressement productif entre 2012 et 2014, sous la présidence de François Hollande.

Il relate notamment ce qui l'a conduit à prononcer son discours à la Fête de la Rose de Frangy-en-Bresse (Saône-et-Loire) contre la politique économique du président socialiste à ses yeux trop libérale, après lequel il était sorti du gouvernement.

M. Montebourg étrille "les promesses mensongères à la classe ouvrière" sur le maintien des usines en France, "le règne abusif des technocrates méprisant le pays" et "l'austérité indûment infligée aux gens qui n'ont que leur travail pour vivre".

Selon Arnaud Montebourg, "les temps nécessitent de réparer l'affront fait à ceux-là qui sont le plus grand nombre", "un retour aux principes d'un raisonnable gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple".

Et celui qui a opéré un retour médiatique depuis plusieurs mois, alimentant les spéculations sur une éventuelle préparation de candidature à l'élection présidentielle de 2022, de conclure: "L'engagement d'une vie, d'une nouvelle vie?"

bap/cs/cal