Arnaud Montebourg : pourquoi son « Covid carabiné » a tout changé

·1 min de lecture

« Il n'a pas la forme du siècle » Le 5 avril dernier, dans les colonnes du Parisien, les proches d’Arnaud Montebourg avaient donné des nouvelles peu rassurantes de l’ancien ministre du Redressement productif de François Hollande. Après son « Covid carabiné » en février dernier, ce dernier a décidé d’annuler tous ses engagements de mars et avril. Fin février, le défenseur du « Made in France » avait accordé l’une de ses dernières interviews à Laurent Ruquier dans On est en direct sur France 2, avant de s’éclipser. Début janvier, il avait pourtant expliqué au Point qu’il lui semblait « évident » de se présenter. Mais le mois suivant, l’homme politique de 58 ans est resté « cloué au lit plusieurs semaines, au point d’inquiéter son entourage », a rappelé Le Figaro ce dimanche 18 avril.

Le journal précise que « dans ce contexte, la stratégie politique et la conquête du pouvoir sont bien sûr passées au second plan ». Même s’il est « remis sur pied », l’annonce de son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2022 est remise à plus tard. Elle ne devrait pas intervenir avant l’automne, selon Le Figaro. « Arnaud a décidé de rester un peu en retrait. Les gens n’ont pas la tête à la présidentielle, et quand on voit le niveau des sujets qui font l’actu… Il n’avait pas envie d’aller débattre sur la question des réunions non mixtes, par exemple », a expliqué son entourage au quotidien. Remis de la maladie, l’ancien compagnon d’Audrey Pulvar et Aurélie Filippetti, revient petit à (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Le mariage de Meghan Markle et Harry a coûté plus cher que celui de William et Kate
VIDEO - Steevy Boulay très ému : la mort de son père, une blessure à vif
Harry et William piégés par Charles : son stratagème pour les obliger à se parler
PHOTO - Amel Bent à 11 ans : elle publie un tendre cliché avec son petit frère
Disparition de Gérald Thomassin : pourquoi ses proches n'ont plus d'espoir