Arnaque au Compte personnel de formation : le gouvernement décide de sévir

·1 min de lecture

Depuis des mois, comme des millions de Français salariés, vous avez peut-être déjà vécu ce calvaire. Un organisme de formation qui vous appelle sur votre portable pour vous inciter (avec insistance) à utiliser l'argent qui se trouve sur votre Compte personnel de formation (CPF). Face à ce harcèlement téléphonique, et aux nombreux cas d'escroqueries qui en découlent, le gouvernement a décidé d'y mettre fin.

A LIRE AUSSI - Arnaque sur les Comptes personnels de formation : plus de 10 millions d'euros dérobés

Quelles actions pour y remédier ?

Pour cela, l'exécutif a décidé de déposer un amendement au projet de loi de finances pour tout simplement interdire le démarchage téléphonique concernant le CPF. Une promesse faite par le ministère du Travail, qui va s'inspirer de la loi mise en place pour lutter contre les arnaques dans le cadre de la rénovation énergétique. Pour se faire entendre, le gouvernement a décidé de taper fort. Les démarcheurs recevront une sanction pour le moins dissuasive : 4.500 euros d'amende et une peine allant jusqu'à un an d'emprisonnement.

Outre l'illégalité de ces exactions, le phénomène ternit grandement l'image du CPF. Il y a le harcèlement mené par des plateformes de démarchage à l'étranger, sous-traitantes des centres de formation. Mais aussi les pratiques commerciales, jugées très agressives. Objectif de ces acteurs peu scrupuleux : récupérer une partie du butin des 38 millions de bénéficiaires du Compte Personnel de Formation ... qui représent...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles