Armement: la Pologne va finalement accueillir sur son sol les missiles Patriot allemands

©Reuters.

La Pologne accueillera finalement les batteries de missiles Patriot allemandes à sa frontière orientale. Après deux semaines de négociations, le gouvernement polonais a accepté l’offre allemande pour positionner des armes à la frontière polono-ukrainienne. Mais il l’a fait à contrecœur.

Avec notre correspondant à Varsovie, Martin Chabal

Le ministre de la Défense polonais est contrarié de devoir accueillir ces systèmes de défense aérienne. Le parti au pouvoir (PIS) aurait préféré qu’ils soient installés en Ukraine plutôt que sur son territoire.

Rappelons que l’Allemagne a proposé de renforcer la frontière polonaise depuis qu’un missile ukrainien est retombé sur le sol polonais et a fait deux morts, mi-novembre.

► À lire aussi : Ukraine: sur le missile en Pologne, Volodymyr Zelensky dit «ne pas savoir ce qu'il s'est passé»

La Pologne, qui n’a pas encore ce type de lanceurs, avait alors accueilli à bras ouverts cette proposition dans la foulée de cet incident.

Mais les hauts représentants du parti PIS ont demandé au ministre de la Défense de faire marche arrière : si l’Allemagne veut aider, elle n'a qu’à installer ces armes en Ukraine, avait alors répondu le gouvernement polonais. De quoi nourrir le discours anti-allemand du parti Droit et Justice qui avance que l’Allemagne tente de déstabiliser la frontière polonaise, tout en refusant d’aider directement l’Ukraine.


Lire la suite sur RFI