Arman Tajiki Afghanistan

Libération.fr

Exilé en Iran, Arman, 32 ans, a vécu de nombreuses années à Bandar Lengeh, au sud du pays. Ce microbiologiste a dû quitter la République islamique en 2009, en raison de «problèmes politiques» et de la «vie difficile» faite aux Afghans d’Iran. Arman fait ses premiers pas en France en 2010, mais il lui faudra attendre six ans avant d’obtenir le statut de réfugié. Salarié d’une association qui dispense des cours de français à quelque 700 personnes migrantes, il espère reprendre ses études afin d’exercer dans sa «vraie spécialité».

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Adjim Danngar Tchad
Rooh Shahsavar Iran
Carlos Arbeláez Colombie
«Dès qu’une parcelle se libère, on est cinq dessus»
Sediqa Dowlat Afghanistan

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages