Des milliers d'Arméniens manifestent après la cession de quatre villages à l'Azerbaïdjan

Menés par l'archevêque Bagrat Galstanian, des milliers d'Arméniens ont manifesté dimanche à Erevan, après que l'Arménie a rendu, vendredi, à l'Azerbaïdjan quatre villages frontaliers. Les manifestants demandent la démission de leur Premier ministre, Nikol Pachinian.

La mobilisation ne faiblit pas en Arménie après la cession de villages frontaliers à l'Azerbaïdjan. Des milliers de personnes se sont rassemblées sur la place de la République, à Erevan, dimanche 26 mai, pour réclamer la démission du Premier ministre, Nikol Pachinian.

Un mouvement de contestation a émergé le mois dernier dans ce pays du Caucase après que le gouvernement a accepté de céder à Bakou des territoires qu'il contrôlait depuis les années 1990.

Vendredi, dans le cadre d'une étape clé vers la normalisation des relations entre les deux pays rivaux, qui se sont opposés dans plusieurs guerres, Erevan a rendu à Bakou quatre villages frontaliers.

Dimanche, les manifestations étaient menées par le charismatique archevêque Bagrat Galstanian, un chef religieux de la région de Tavouch, où les villages ont été restitués à l'Azerbaïdjan.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
L'Arménie et l'Azerbaïdjan commencent la délimitation de leur frontière commune
L'Azerbaïdjan dénonce "les menaces" de la France après le rappel de son ambassadrice à Bakou
Tensions à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, quatre soldats arméniens tués