Arménie-Azerbaïdjan: une nouvelle guerre dans le Caucase?

L'Arménie et l'Azerbaïdjan s'accusent mutuellement de nouvelles attaques ce 14 septembre. Dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 septembre, les affrontements entre forces azerbaïdjanaises et arméniennes ont fait au moins 50 morts de chaque côté. Les plus violents depuis la guerre de 2020.

Le nouveau cessez-le-feu, annoncé le 13 septembre par la Russie, semble ne pas avoir été respecté. Le ministre arménien de la Défense affirme que Bakou a « repris ses attaques à l'artillerie et à l'arme de gros calibre » sur le territoire arménien cette nuit. En face, son homologue azerbaïdjanais soutient que les forces arméniennes ont bombardé ses positions de l'autre côté de la frontière.

Par ailleurs, l'Azerbaïdjan a proposé à l'Arménie de lui remettre les corps de 100 soldats arméniens tués dans les combats des derniers jours, faisant état ainsi d'un bilan arménien bien plus lourd que les 49 morts annoncés par Erevan.

Lors d'un point de presse, le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a exhorté, ce mercredi à la mi-journée, les deux pays à mettre fin à leur conflit qui menace la sécurité de toute la « région », ajoutant que Berlin soutenait « l'offre de médiation de l'Union européenne ». Le représentant spécial de l'UE, Toivo Klaar, est attendu ce mercredi dans le Caucase du Sud pour faciliter le dialogue entre Bakou et Erevan.

► À écouter aussi : Arménie: manifestations contre les «concessions» faites à l’Azerbaïdjan sur le Haut-Karabakh


Lire la suite sur RFI