Armées régulières, milices… Quelles sont les forces qui s'affrontent à la frontière turco-syrienne ?

franceinfo

Depuis mercredi 9 octobre, la Turquie a lancé une offensive en Syrie, à la faveur d'un retrait américain et malgré de vives critiques internationales. Cette opération militaire vise à instaurer une "zone de sécurité" de 32 km de profondeur pour séparer la frontière turque des territoires contrôlés par les Unités de protection du peuple (YPG), une milice kurde qualifiée de "terroriste" par Ankara. Cette zone serait susceptible d'accueillir une partie des 3,6 millions de Syriens actuellement réfugiés en Turquie, une des nombreuses conséquences du conflit qui ravage la Syrie depuis 2011.

Depuis l'offensive, 104 combattants kurdes et plus de 60 civils ont été tués, selon un dernier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Plus de 130 000 personnes ont été déplacées, d'après l'ONU. Franceinfo fait le point sur les forces militaires qui sont engagées sur le terrain.

Qui combat côté turc ?

• L'armée turque d'Erdogan. La Turquie a lancé mercredi l'opération "Source de paix" dont l'objectif est d'éloigner de sa frontière la principale milice kurde de Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG). L'aviation d'Ankara est engagée dans la bataille. Renforts et véhicules blindés ont été dépêchés à la frontière. Dimanche, les forces turques ont conquis la ville frontalière de Tal Abyad, selon l'agence de presse (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi