Armées : la France commande 50 chars Leclerc rénovés supplémentaires

© Thomas SAMSON / AFP

Le ministère français des Armées a passé commande de 50 chars Leclerc rénovés supplémentaires dans le cadre de la modernisation à mi-vie portant sur 200 engins, a annoncé jeudi l'industriel Nexter. La Direction générale de l'armement (DGA) a notifié le contrat le 29 décembre, affirme l'héritier de Giat industries dans un communiqué. Le montant du contrat n'a pas été précisé.

>> LIRE AUSSIChars Leclerc en Roumanie : pourquoi l'opération a tourné à l'imbroglio avec l'Allemagne

 

Une première commande pour 50 chars Leclerc XLR avait été passée en 2021. Les 18 premiers exemplaires de série doivent être livrés cette année à l'armée de Terre, un premier char prototype ayant été remis à la DGA fin 2022, selon Nexter.

L'Ukraine en demande, en vain

Char de bataille de l'armée française de 56 tonnes, le Leclerc est doté d'un canon d'une portée de 4.000 mètres et peut tirer jusqu'à six obus par minute tout en roulant. L'Ukraine a exprimé le souhait - jusqu'ici non exaucé - d'en recevoir pour faire face à l'invasion russe, tout comme d'autres engins de la même catégorie, notamment les Leopard 2 allemands ou les Abrams américains. En service depuis 1993, le Leclerc n'est plus produit depuis 2008. Il a été déployé ces dernières années au Liban, en Estonie et en Lituanie. 13 exemplaires sont depuis novembre en Roumanie pour renforcer la défense du flanc oriental de l'Otan. Il est également en service dans les armées des Emirats arabes unis et de Jordanie.

La modernisation du Lecl...


Lire la suite sur Europe1