Armée : vive polémique autour d'une tribune publiée dans "Valeurs actuelles"

Dans une tribune publiée par le magazine Valeurs actuelles, 1 000 militaires, dont 20 généraux à la retraite, appellent Emmanuel Macron à défendre le patriotisme. "La France est en péril", estiment les signataires, prédisant que "demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts (…) se compteront par milliers". L'initiateur du texte, Jean-Pierre Fabre-Bernadac, ancien officier de gendarmerie, explique mardi 27 avril avoir le sentiment "que la situation va à vau-l'eau". La ministre des Armées "terriblement choquée" Marine Le Pen a apporté son soutien aux militaires dans la matinée, indiquant sur France Info partager "leur affliction" et "leur constat". "Je pense que ces problèmes se règlent par la politique, et par un projet politique validé par les Français dans un cadre évidemment démocratique", ajoute la présidente du Rassemblement national. De son côté, la ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, "condamne sans réserve cette tribune" d'un "quarteron de généraux en charentaises". La ministre des Armées, Florence Parly, se dit quant à elle "terriblement choquée" et a réclamé des sanctions pour les éventuels signataires encore en activité.