Armée : selon Pierre de Villiers, les forces françaises ne sont pas préparées « pour faire la guerre »

© Bruno Levy/Sipa

Depuis le 24 février dernier, la guerre a fait son retour en Europe. Que ce soit lors de la promotion de son livre Paroles d’honneur sur RTL  samedi ou sur d’autres plateaux télé cette semaine, le général Pierre de Villiers  est revenu sur l’état des troupes françaises. En tant qu’ancien chef d’état-major, de 2014 à 2017, il estime que l’armée française n’est pas assez entraîné et soutenue.

« Nous n'avons pas une armée qui est préparée pour mener une guerre avec la dureté de la guerre et surtout la durée, explique-t-il sur RTL. Nous n'avons pas l'épaisseur, nous n'avons pas la profondeur en termes de munitions, en termes de pièces de rechange, en termes de logistique, en termes d'effectifs et en termes d’équipement. »

Augmenter l’effort militaire du pays

Pour Pierre de Villiers, « le monde est dangereux, ce n'est pas nouveau, mais il est surtout beaucoup plus instable  ». Selon lui, il est primordial de restaurer les effectifs militaires en urgence et augmenter l’effort militaire du pays, car « nous manquons de profondeur, de temps et nos armées ne sont pas préparées pour des engagements massifs, de haute intensité, comme ce que l'on observe entre l'Ukraine et la Russie ».

Lire aussi - En quoi la prochaine loi de programmation militaire sera-t-elle décisive ?

Sur BFMTV , mercredi, il avançait le même discours. Sur la nouvelle hausse de trois milliards d’euros concernant le budget des armées, pour qu’il soit porté à 44 milliards d’euros grâce en 2023 à la loi de programmation...


Lire la suite sur LeJDD