Arielle Dombasle : comment Bernard-Henri Lévy fait pour encore l'éblouir

Arielle Dombasle est une femme amoureuse. Comme au premier jour, la chanteuse ne tarit pas d'éloges lorsqu'il s'agit d'évoquer son époux, Bernard-Henri Lévy. Déjà en avril, la sociétaire des Grosses Têtes décrivait la passion qu'elle partage avec lui, presque trente ans après leur mariage. Tout cela est le fruit, semble-t-il, d'un entretien permanent de leur désir. "Je pars du principe que rien n'est acquis en amour. Il faut toujours éblouir, surprendre et se faire désirer", confiait-elle. "Sans enfant, nous menons une vie privilégiée d’amoureux et nos conversations sont infinies. C’est voluptueux. Je pars du principe que rien n’est acquis en amour. Il faut toujours éblouir, surprendre et se faire désirer. Alors je ne vais pas traînailler en pyjama…", a-t-elle détaillé dans les colonnes du Journal du dimanche.

Des "amoureux de l'amour"

Arielle Dombasle a révélé plus précisément en cette fin de mois de juin ce qui l'attire toujours autant chez son mari. Au-delà de ne pas "trainailler en pyjama", elle dit ne jamais oublier d'apprécier et de générer chez l'autre le sentiment d'inaccessibilité. "Il m'éblouit et il m'échappe toujours. Et puis, vous savez, je pars vraiment dans l'existence avec l'idée que rien n'est jamais acquis. Tous les rapports humains sont fragiles, comme du cristal. Un seul mot peut vous assassiner à tout jamais, une maladresse peut avoir des conséquences terribles. Alors, le côté 'on vit ensemble, du coup, on se permet de tout partager, de grogner, d'être désagréable,

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Fille ou garçon ? La youtubeuse Noémie MakeUp Touch découvre le sexe de son futur bébé (VIDEO)
Anne Hidalgo : ce méchant surnom que lui donnent des proches d'Emmanuel Macron
BFMTV : les salariés suspendent leur grève
Tubes de l'été 2020 : sur quelles chansons danserez-vous ? Notre sélection
Le prince Charles : cette petite phrase qui en dit long sur son rapport à Meghan Markle