Ariane Séguillon critiquée sur son physique : "C'est ch****", elle fait une grosse mise au point

Ariane Séguillon n'a pas l'intention de se laisser faire. L'actrice, qui joue le rôle de Christelle Moreno dans la série Demain nous appartient, n'a pas sa langue dans sa poche. Lorsqu'elle est prise pour cible par les internautes, elle réplique et rétablit la vérité. Durant la période des fêtes, c'est à Montréal qu'elle s'est envolée. Elle profitait pleinement d'un séjour avec un ami lorsqu'elle a partagé un selfie dans sa story Instagram. Celui-ci a beaucoup fait parler puisque les internautes l'ont accusé d'avoir augmenté ses lèvres. Très pulpeuse, aurait-elle eu recours à de la chirurgie esthétique ? Rapidement, la principale concernée a poussé un coup de gueule, le 28 décembre dernier. "Bonsoir tout le monde, juste pour vous montrer que mes lèvres sont tout à fait normales et que sur la vidéo que j'ai faite, où je suis dehors, il y a un filtre", a-t-elle d'abord affirmé avant d'ajouter : "Ce qui me fait de grosses lèvres comme ça. Vous êtes tous en train de vous exciter ! Non, je ne me suis pas fait refaire les lèvres !". Ariane Séguillon a pris le temps de rétablir la vérité mais elle avoue toutefois avoir été très agacée de devoir le faire. "Je vous embrasse. C'est chiant de devoir se justifier de tout !", a-t-elle conclu. Voilà qui a le mérite d'être clair et de faire taire les rumeurs.

Les coups de gueule, Ariane Séguillon est une habituée. En mars 2022, l'actrice a dévoilé un livre intitulé La Grosse, dans lequel elle (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Ilona Smet épouse et maman comblée : mariage, grossesse, bébé… elle partage des vidéos inédites très intimes
Jason Chicandier gravement malade : le célèbre comique dévoile le terrible diagnostic lié à son addiction
"Elle s'est conduite de manière dégueulasse" : Patrick Sébastien n'avale toujours pas la pilule de son évincement
Patrick Sébastien : cet homme politique qu'il a indirectement sauvé du suicide
"Je ne dois rien à personne" : Omar Sy remet les pendules à l'heure après ses propos montés en épingle sur l'Ukraine