Ariane 5 est préparée et adaptée au lancement du plus grand télescope jamais envoyé dans l'espace

·1 min de lecture

Au terme de la revue d’analyse de mission finale, qui s’inscrit dans un travail commencé il y a plus de trois ans pour préparer le lancement de l'observatoire James-Webb (JWST) à bord d’une Ariane 5, l’Agence spatiale européenne a confirmé « la faisabilité de la mission mais aussi la qualification de JWST à l’ambiance Ariane 5 », nous explique Daniel de Chambure, responsable à l’ESA du développement d’Ariane 5 et des adaptations pour des missions spécifiques. Dit autrement, l’ensemble Ariane 5-JWST est bon pour le vol !

Cette revue d’analyse de mission finale a été rendue « nécessaire par la spécificité de la mission et du JWST, le plus grand télescope jamais lancé dans l’espace ». Si ce n’est pas la première fois qu’Ariane 5 lance une charge utile à destination du point de Lagrange 2 – elle avait lancé les satellites Herschel et Planck en mai 2009 –, c’est la « première fois que le lanceur doit tenir compte de paramètres très contraignants ». Certes, comme toutes les charges utiles embarquées à bord d’Ariane 5, le « JWST a été contraint de se conformer au manuel des utilisateurs dAriane 5, mais plusieurs points critiques ont nécessité d’adapter Ariane 5 ». C’est le cas de la pression résiduelle à l’intérieur de la coiffe et de l'obligation de protéger les miroirs du télescope ainsi que quelques équipements sensibles au Soleil.

La séparation du JWST s’effectuera à environ 1.400 kilomètres d’altitude

Pour cette mission, la trajectoire d’Ariane 5 a été adaptée au profil du vol du JWST. Si les phases de vols atmosphériques sont « similaires à un lancement GTO, avec la séparation de la coiffe à une altitude légèrement plus élevée, plus ou moins 115 kilomètres, la phase balistique est très différente ». Après l’extinction du moteur de l’étage supérieur, la séparation du JWST s’effectuera à environ 1.400 kilomètres d’altitude contre généralement une altitude d’environ 1.000 kilomètres pour du GTO. L’étage supérieur va donc « fournir une accélération plus forte, de façon...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles