Ariège : les chercheurs d'or affluent vers les rivières

L'Ariège est un pays vert, mais surtout doré. Depuis des millénaires, les rivières charrient de l'or. Des petites paillettes sont récoltées dans les cours d'eau par des chercheurs d'or, autrement appelés "orpailleurs". "C'est quand même quelque chose de fabuleux, l'or. C'est quelque chose qui a des millions d'années, on le récolte, c'est quelque chose de pur, donc c'est vraiment quelque chose qui émerveille tous les yeux", confie David Rouquier, de l'association Goldline Orpaillage. Une autorisation obligatoire Pour les chercheurs d'or rencontrés par France 2, il s'agit là d'une activité de loisir depuis huit ans, mais désormais, elle est strictement réglementée. Pour chaque orpaillage, il faut une autorisation délivrée par la préfecture. Sans cette autorisation, l'amende peut s'élever à 3 000 euros. Le matériel utilisé doit être manuel ; toute substance chimique est interdite. Cette autorisation impose aussi de reboucher les trous creusés sur la rive. 150 attestations ont été délivrées depuis le 10 juillet dernier, date de l'arrêté préfectoral.