Ariège : après 40 jours, les volontaires de la mission Deep Time retrouvent la lumière

Après 40 jours d'enfermement, c'est la libération pour les 15 aventuriers de la mission Deep Time. Privés de montre et de lumière du jour pendant des semaines, les volontaires ont perdu toute notion du temps, et ont donc été très surpris à la sortie. "Je savais que l'on approchait de la fin, mais j'estimais plutôt à cinq ou six jours encore, et pas du tout. Donc voilà, un choc", explique l'une des aventurières. "Tous les sens en éveil" Après un mois et demi en vase clos, le retour à la réalité a permis aux organismes de retrouver des sensations oubliées. "La sortie, c'est tous les sens en éveil, c'est l'odorat avec la redécouverte de l'odeur de la nature, ce sont les sons, les oiseaux, les couleurs, et le mouvement !", décrit l'une des volontaires. Pour les volontaires, le répit sera de courte durée. Si le confinement a pris fin, la mission Deep Time, elle, n'est pas terminée. Toutes les données scientifiques recueillies doivent être examinées.