Argentine: déjà cinq décès d'une «pneumonie d'origine inconnue» à Tucuman

"Il s'agit d'un homme de 64 ans, présentant des commorbidités, qui se trouvait dans un état grave dans un hôpital public", a précisé le ministère dans un communiqué. Au total, 11 personnes ont présenté des symptômes similaires, et six sont encore sous traitement, dont trois sont toujours hospitalisées, selon le ministre de Santé de la province, Luis Medina Cruz.L'agent qui a causé le foyer de pneumonies bilatérales "est la légionelle", avait déclaré la veille la ministre argentine de la Santé Carla Vizzotti en conférence de presse à Tucuman, ajoutant que le type précis de légionelle était en cours d'identification. Onze cas au total ont été recensés, centrés autour d'une clinique privée à San Miguel de Tucuman, capitale de la province de Tucuman.Samedi matin les autorités de santé de la province avaient annoncé un quatrième décès depuis lundi, un homme de 48 ans présentant lui aussi des comorbidités.Avant lui, deux membres du personnel soignant de la clinique privée étaient décédés, pu