Argentine: Sergio Massa, homme providentiel ou dernière carte d’un péronisme en perdition?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Super ministre de l’Économie, avec des pouvoirs étendus, Sergio Massa affirme vouloir redresser un pays en crise, avec l’aval de la vice-présidente Cristina Kirchner et le consentement forcé du président Alberto Fernández. Ce 3 août, à peine intronisé, il a présenté ses propositions.

De notre correspondant à Buenos Aires,

Sérieux mais respirant la confiance en soi, Sergio Massa vient d’être intronisé ministre de l’Économie, du Développement productif et de l’Agriculture par le président Alberto Fernández. Quelque 500 personnes, membres de la coalition péroniste au pouvoir, chefs d’entreprise, syndicalistes et invités spéciaux assistent à la cérémonie, ce mercredi 3 août au Musée du Bicentenaire, annexe de la Casa Rosada, le palais présidentiel. Au premier rang, Malena Galmarini, l’épouse de Massa, entourée des deux enfants du couple, exulte. La famille et les proches du nouveau ministre le saluent comme s’il était devenu président. L’image qui suit confirme cette impression : tête baissée, épaules rentrées, Fernández quitte la scène sur la gauche. À droite, Massa répond aux applaudissements de ses fans. Comme si la succession avait eu lieu. Le tableau a quelque chose de surréaliste. On s’embrasse autour de l’homme qui incarne désormais le pouvoir, présenté depuis sa nomination comme un « super ministre », alors que le pays s’embrase. Il est vrai que Massa est censé pouvoir redresser la situation. C’est la dernière carte d’un gouvernement en perdition. S’il échoue, on ne sait ce qui se passera. Mais s’il réussit, il aura des chances de postuler à la présidence aux élections d’octobre 2023.


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles