En Argentine, le personnel médical dans la rue pour demander une augmentation des salaires

Médecins, infirmières et les assistants médicaux des hôpitaux publics de Buenos Aires ont fait grève pendant 24 heures pour exiger de meilleurs salaires et une amélioration des conditions de travail dans un contexte d'inflation galopante qui devrait atteindre 100% cette année.

Le personnel des trente hôpitaux publics de la capitale se dit mis à rude épreuve alors que la crise du coût de la vie se poursuit.

"Nous ne pouvons plus travailler comme ça et vivre comme ça", a déclaré Tatiana Estrada, médecin spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital Fernandez.

Sous le slogan "la santé aux urgences", plus d'un millier de professionnels, vêtus de leurs blouses d'hôpital, ont défilé dans le centre historique de la ville de l'Obélisque à la Plaza de Mayo et ont manifesté devant le ministère de la Santé.