Argentine: le gouvernement crée un fonds à partir des bénéfices inattendus de la guerre en Ukraine

·1 min de lecture

Le gouvernement argentin va créer un fonds alimenté par les « bénéfices inattendus » tirés de la guerre en Ukraine par certains secteurs. L'objectif est d'amortir le choc inflationniste pour la population la plus fragile et d'éviter de produire des inégalités. Le gouvernement entend présenter un projet de loi sur ces « bénéfices inattendus produits de la guerre en Ukraine ».

Le gouvernement argentin va mettre en place, dans les semaines à venir, un fonds qui sera financé par les groupes locaux qui, malgré eux, ont réalisé d'importants profits en raison de la guerre en Ukraine.

Il est probable que le secteur céréalier soit concerné. Typiquement, l'activité profite de la hausse des prix du blé et du maïs. L'Argentine en exporte beaucoup, tout comme le soja, produit de base pour la farine, et l'huile, qui représente près de 30% de ses exportations.

Une inflation galopante accentuée par la guerre en Ukraine

A priori, seules les entreprises ayant réalisé des bénéfices nets annuels supérieurs à 1 milliard de pesos, soit 8,5 millions de dollars, alimenteront le fonds. Mais aussi celles qui, l'an passé, ont enregistré une hausse significative de leurs bénéfices y contribueront. En revanche, celles qui auraient réinvesti leurs bénéfices dans la production en seront partiellement exemptes.

En proie à une inflation chronique de près de 51%, l'une des plus fortes au monde, le pays s'est engagé auprès du FMI à refinancer sa dette colossale de 45 milliards de dollars. Mais avec la guerre en Ukraine, l'inflation s'est de nouveau envolée de plus de 16% au cours du premier trimestre.

À lire aussi : Argentine: face à l’inflation, les longues files d’attente pour l’aide alimentaire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles