Argentine : Cristina Kirchner échappe à un attentat à l'arme à feu

Un homme a été arrêté jeudi soir à Buenos Aires après avoir pointé son arme à feu "chargée" sur la vice-présidente argentine Cristina Kirchner devant son domicile, incident qui a suscité une vague de condamnations de la classe politique du pays et à l'international. L'homme a pointé son arme chargée. © Reuters Selon des images de plusieurs télévisions, l'homme a pointé une arme de poing vers la tête de Mme Kirchner, à quelques mètres à peine, sans qu'aucun coup de feu ne parte, alors qu'elle signait des livres et se mêlait à des sympathisants, venus l'attendre en bas de chez elle, dans le quartier de Recoleta.L'incroyable scène en vidéo"J'ai vu ce bras surgir par-dessus mon épaule derrière moi avec une arme, et avec des gens autour de moi il a été maîtrisé", a raconté sur place à l'AFP un soutien de Mme Kirchner, qui n'a pas souhaité donner son nom, et que les images TV montrent clairement participer à la brève mêlée.Des policiers ont a