Argentine : une «bactérie de légionelle» à l'origine de pneumonies qui ont fait 4 morts

© NICOLAS TUCAT / AFP

Une bactérie de légionelle est à l'origine de pneumonies qui ont fait quatre morts en moins d'une semaine à Tucuman (nord-ouest de l'Argentine ), et qui intriguaient la communauté médicale, a annoncé samedi la ministre de la Santé Carla Vizzotti. L'agent qui a causé le foyer de pneumonies bilatérales "est la légionelle", a déclaré la ministre en conférence de presse à Tucuman, ajoutant que le type précis de légionelle est en cours de qualification.

Quatre personnes sont mortes depuis lundi, et onze cas au total ont été recensés, centrés autour d'une clinique privée, San Miguel de Tucuman. Samedi matin les autorités de Santé de la province avaient annoncé un quatrième décès depuis lundi, un homme de 48 ans, présentant des comorbidités. Avant lui, deux membres du personnel soignant de la clinique privée étaient décédés, puis une femme de 70 ans, patiente dans cette même clinique où elle avait subi des interventions chirurgicales.

Une infection pulmonaire grave

Au total, onze personnes ont présenté des symptômes similaires, et sept sont encore sous traitement, selon le ministère provincial. Sur les dix cas initiaux, huit étaient des membres du personnel de santé cette clinique. Des examens avaient écarté des causes Covid , grippe, influenza de type A et B, et hantavirus (transmis par les rongeurs) pour ces pneumonies, suscitant des interrogations, et des échantillons avaient été transmis à L'Institut Malbran de Buenos Aires, référence nationale en matière de maladies infectieuse...


Lire la suite sur Europe1