Une Argentine accouche dans le coma et se réveille cinq mois plus tard

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Une Argentine accouche dans le coma et se réveille cinq mois plus tard

Pendant les premiers mois de 2017, a raconté à l'AFP le frère d'Amelia Bannan, "elle bougeait parfois, donnait des signes de réveil. Jeudi dernier, [...] nous étions dans sa chambre, à la clinique, et nous avons entendu un ''oui''. Nous nous sommes approchés d'elle. Ca a été un moment très émouvant".

Le 1er novembre 2017, la policière enceinte de six mois a eu accident, alors qu'elle circulait dans une voiture de service avec des collègues (dont le père de l'enfant, également policier, indemne). Hospitalisée dans la ville de Posadas, dans le nord-est de l'Argentine, la grossesse a suivi son cours et l'enfant, Santino, est né par césarienne quelques heures avant Noël, en parfaite santé.

La soeur d'Amelia Bannan, Norma, "s'est occupée de Santino. Et tous les jours à 18h00, elle apportait le bébé à Amelia", relate Cesar, l'oncle de l'enfant.

Amelia "défie la science"

Mi-avril, sa soeur lui a présenté l'enfant. Amelia pensait que c'était son neveu. Ses proches lui ont dit que c'était son fils et elle a commencé à se souvenir. Elle s'exprimait au début de manière confuse, et peu à peu elle est parvenue à se faire comprendre, selon Cesar.

"Amelia est jeune, et malgré le grave traumatisme crânien, elle nous surprend", a déclaré le neurochirurgien qui l'a suivie, Marcelo Ferreira.

L'accident remonte à cinq mois, fait-il remarquer, "elle a encore beaucoup à donner, il faut lui donner le temps, être patient. Elle continue de nous surprendre".

avec AFP



Retrouvez cet article sur Francetv info

Attentat sur les Champs-Élysées : un policier toujours hospitalisé
Insalubrité, maltraitances : le cas de la prison de Fresnes devant la justice
Non, on ne peut pas rester "coincé" en faisant l’amour…
Le gouvernement abandonne sa réforme du financement des hôpitaux de jour
Hépatites B et C : 325 millions de personnes atteintes dans le monde

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages