Argenteuil : l'engrenage qui a conduit à la mort d'Alisha

·1 min de lecture

Une bonne élève et deux décrocheurs : le drame d'Argenteuil (Val-d'Oise) s'est noué dans l'après-midi du 8 mars au cœur de ce trio de collégiens. Alisha, la victime, avait 14 ans. Le jeune homme et la jeune fille qui l'ont tuée – la justice a retenu la préméditation – ont été placés en détention provisoire. Âgés de 15 ans, T. et J. encourent vingt ans de prison. Les trois collégiens ne se connaissaient pas avant la rentrée de septembre 2020 en classe de troisième B au lycée professionnel privé Cognacq-Jay.

L'année scolaire commence par un flirt d'une semaine entre Alisha et T. et la naissance d'une amitié entre les deux jeunes filles. Puis T., la plupart du temps scotché à son ordinateur, largue Alisha au profit de J., avec qui il découvre les plaisirs de l'amour physique. Les deux adolescentes restent malgré tout amies, Alisha, l'élève sans histoire, fournissant même cours et devoirs à sa copine de plus en plus souvent absente. Jusqu'à la brouille et même une bagarre, le 1er mars devant les toilettes du collège, entre les deux filles.

Des mauvaises paroles

Un mois plus tôt, tous les élèves de troisième B, avaient en pu voir des images d'Alisha en sous-vêtements sur le groupe Snapchat de la classe. À l'origine de la fuite, son amie et son ex sont exclus provisoirement du collège en attendant la décision du conseil de discipline prévu le 9 mars.

Lire aussi - Affrontements entre bandes : un phénomène majoritairement francilien

La mort d'Alisha était-elle programmée, et par qui? &...


Lire la suite sur LeJDD