Argenteuil : un harcèlement en ligne à l’origine de la mort d’Alisha ?

Lundi 8 mars, les secours ont repêché le corps sans vie d’Alisha, 14 ans, sur un bord de Seine, à Argenteuil (Val-d’Oise). Après cette découverte tragique, l’incompréhension règne dans la ville et beaucoup de questions restent en suspens. Le garçon mis en cause a avoué à sa mère avoir frappé la victime, qui serait ensuite tombée dans l’eau. Certains élèves, sous le choc, parlent d’un harcèlement qui aurait débuté en ligne il y a plusieurs semaines. "On se dit qu’on aurait pu l’aider" "Ils s’étaient déjà battus dans le lycée. La victime m’avait dit qu’elle était harcelée. On se dit qu’on aurait pu l’aider. Psychologiquement, c’est compliqué", témoigne une adolescente. Selon une source de l’Éducation nationale, le suspect aurait piraté le compte Snapchat de la victime, un réseau social très prisé des jeunes. L’émotion est grande chez les élèves, mais aussi du côté des enseignants de ce lycée, en apparence sans histoires. Les deux adolescents mis en cause sont en garde à vue.