« Argent sale » : Attac repeint la Samaritaine en noir

·1 min de lecture
« Argent sale », ont écrit les activistes d'Attac, vêtus de combinaisons de scientifiques et masques à gaz vissés sur le nez, sur la façade de la Samaritaine.
« Argent sale », ont écrit les activistes d'Attac, vêtus de combinaisons de scientifiques et masques à gaz vissés sur le nez, sur la façade de la Samaritaine.

Les activistes d?Attac n?y sont pas allés de main morte. Sur des vidéos diffusées sur Twitter ce samedi 3 juillet 2021, on aperçoit une trentaine de militants de l?Association pour la taxation des transactions financières et pour l?action citoyenne (Attac), taguer la façade de la Samaritaine à coups de peinture noire, quelques jours après sa réouverture. « Argent sale », ont-ils écrit notamment, vêtus de combinaisons et masques à gaz vissés sur le nez.

Une grande banderole a également été déployée devant le siège de LVMH, propriétaire du grand magasin situé dans le 1er arrondissement de Paris. « Le Gang des Profiteurs. Faisons payer les #ProfiteursDeLaCrise », ont-ils écrit. Avec cette action coup de poing, les auteurs reprochent à Bernard Arnault, le PDG du leader mondial du luxe, de s?être enrichi pendant la crise sanitaire du Covid-19.

À LIRE AUSSILa Samaritaine : mais d?où vient le nom du célèbre magasin parisien ?

« Il est inconcevable de vouloir faire payer la crise aux plus fragiles »

À travers un communiqué publié sur son site Internet, Attac dénonce « la richesse des milliardaires français » qui a « augmenté de 68 % depuis 2020 ». En « tête de gondole » de cette fortune, l?association pointe du doigt Bernard Arnault. Aurélie Trouvé, porte-parole de l?organisation, ajoute : « Le monde s?émerveille devant l?inauguration de la Samaritaine, nouvelle vitrine de luxe du groupe LVMH, pendant que les premiers et premières de corvée attendent toujours que leur [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles