Areva prévoit de supprimer 1.500 postes en Allemagne d'ici 2017

Le siège d'Areva à La Défense, près de Paris, photographié le 4 mars 2015

Le géant du nucléaire français Areva, en grandes difficultés financières, prévoit de supprimer 1.500 postes en Allemagne entre 2015 et 2017, a indiqué mercredi un porte-parole du groupe à l'AFP.

Les suppressions d'emplois évoquées au cours d'une réunion mardi entre le personnel allemand et la direction du groupe, dont le directeur général Philippe Knoche, portent sur "1.500 postes équivalent temps plein, de 2015 à 2017", a précisé le porte-parole, confirmant une information obtenue précédemment de source syndicale en Allemagne.