Dans les Ardennes, le pot de départ de la sous-préfète suscite la controverse

franceinfo
·1 min de lecture

Un pot de départ qui reste en travers de la gorge. Les révélations, en début de semaine, du journal L'Ardennais (article abonnés) sur la tenue d'une cérémonie officielle à Rethel (Ardennes) pour le départ de la sous-préfète, suscitent la polémique ces derniers jours. Dans un contexte où le pays est soumis à un couvre-feu et où les rassemblements sont limités à six personnes depuis mi-octobre. Et ce d'autant plus que les participants à un autre pot de départ, organisé cette fois au sein du commissariat d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 22 janvier au soir, risquent de se voir sanctionnés administrativement, selon la préfecture de police.

La réception organisée en l'honneur de Mireille Higinnen-Bier s'est tenue le 21 janvier, à l'Atmosphère, une salle de spectacles gérée par la mairie de Rethel. C'est le maire lui-même, Joseph Afribo, qui est à l'origine de l'événement. Contacté par franceinfo, il n'a pas souhaité faire de commentaire. Dans la presse locale, l'édile se défend et assure que "ce n'était pas une boum. Les règles sanitaires ont été trois fois plus respectées, certains invités étaient même surpris, voire refroidis."

Une cérémonie à 16h30 et des tables de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi