Ardèche : le maire de Lamastre dénonce "une manœuvre politicienne" après l'annulation des résultats de la présidentielle

Thomas Baïetto
Ardèche : le maire de Lamastre dénonce "une manœuvre politicienne" après l'annulation des résultats de la présidentielle

A Lamastre (Ardèche), 1 566 personnes ont votées pour rien dimanche. Le Conseil constitutionnel a annulé, mercredi 26 avril, les résultats du premier tour de la présidentielle, qui avaient placé Emmanuel Macron en tête avec 25,23% des voix, devant François Fillon (22,86%) et Marine Le Pen (18,64%).

Motif de l'annulation : "La présentation d'un titre d'identité n'a pas été exigée des électeurs comme le prescrit l'article R. 60 du code électoral pour les communes de plus de 1 000 habitants." Une "irrégularité" qui s'est poursuivie malgré les "observations des magistrats délégués du Conseil constitutionnel".

>> Suivez les dernières informations sur la campagne présidentielle.

Contacté par franceinfo, le maire (divers-droite) raconte ce qu'il s'est passé ce jour-là dans l'unique bureau de vote de la commune. "Cette pièce d'identité n'est pas systématiquement demandée. Pour la bonne raison qu'auparavant, on s'est assuré que la personne est bien inscrite en vérifiant sa carte d'électeur", justifie Jean-Paul Vallon. L'édile assure qu'il n'y a pas que chez lui que cette règle n'est pas respectée.

Si votre femme vient voter, vous n'allez pas lui dire 'je ne vous connais pas, montrez-moi votre pièce d'identité'.

Jean-Paul Vallon, maire de Lamastre

à franceinfo

"Des personnes mal intentionnées"

A l'écouter, ses administrés auraient été victimes de "personnes mal intentionnées". "C'est le délégué du Parti socialiste. C'est lui qui a écrit sur le procès-verbal qu'on ne demandait pas les cartes d’identité systématiquement", accuse-t-il, avant de raconter comment ce dernier aurait "sauté" sur le représentant du tribunal venu faire un tour dans le bureau de vote pour lui demander de rappeler les règles.

Pour le maire, les électeurs ont été victimes "d'une basse manœuvre politicienne". (...) Lire la suite sur Francetv info

"13h15 le dimanche". En route pour l’Elysée (8e volet)
"13h15 le samedi". Maëlle : la vie après coups
Fête du Travail : le projet de loi El Khomri dans le collimateur des défilés
VIDEO. "Envoyé spécial". Dentexia : le scandale des "sans-dents"
VIDEO. "Envoyé spécial". Whirlpool : les oubliés de la campagne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages