Ardèche : le bilan des dégâts en hausse après le séisme

Sur les hauteurs du Teil, (Ardèche), dans l'une des plus anciennes maisons de la commune, Mylène Legnaud, la propriétaire, recense les dégâts après le séisme survenu lundi 11 novembre, et pleure ses souvenirs. La maison de famille, où elle vit avec son père, est désormais inhabitable. Les pierres de la façade jonchent encore le sol. À l'intérieur, on circule difficilement au milieu des meubles fracassés.

130 sinistrés hébergés provisoirement Toute la structure a été fragilisée par les secousses et menace de s'effondrer. Les experts qui sont passés constater les dégâts ont été catégoriques. Le sinistre est irréversible et la maison devra être rasée. "J'ai toujours vécu dans cette maison, j'ai 82 ans, ça fait mal au ventre", lâche ému Louis Legnaud, 82 ans. Pour le père et sa fille, une question se pose : où habiter ? Mylène Legnaud est venue chercher des réponses à la mairie. Comme eux, 130 autres sinistrés seront hébergés dans des logements provisoires.