Ardèche : une jeune Albanaise chante «La Marseillaise» au 11-Novembre, sa famille régularisée

© Jean-Luc Boujon/Europe 1

C'est la belle histoire de ce début de semaine. Le 11 novembre dernier, lors de la commémoration de l’Armistice à Privas en Ardèche, une jeune Albanaise de 9 ans, menacée d’expulsion avec sa famille, a chanté La Marseillaise a cappella devant le préfet... qui a décidé de régulariser la famille, par ailleurs très bien intégrée. Europe 1 s'est rendue auprès de cette famille, dont la jeune fille a chanté seule au micro devant des centaines de personnes vendredi dernier.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Une interprétation qui a ému l'assistance, et le préfet

Enkeleda Biba, 9 ans, a vaincu sa peur pour réussir à chanter l'hymne national français, dont elle rejoue quelques notes au micro d'Europe 1. "Je tremblais un peu", reconnaît la jeune Albanaise. "Il y avait les pompiers, la gendarme, et j'avais un peu peur. Beaucoup de gens sont venus me voir et m'ont dit 'T'as bien chanté', et du coup, je ne faisais que dire merci", confie Enkeleda.

Son interprétation a ému toute l'assistance, y compris le préfet de l'Ardèche qui, quelques jours plus tard, a annoncé que la famille Biba allait être régularisée. Ces Albanais réfugiés en France depuis quatre ans faisaient pourtant l’objet d’une OQTF depuis juillet.

Une famille exemplaire

Mais, depuis des mois, les habitants de la région se mobilisent pour montrer l’exemplarité de cette famille. "'La Marseillaise' était un moyen de faire entendre qu'il y a des familles et des enfants en mesure de s'intégrer parfaiteme...


Lire la suite sur Europe1