Arctique : dix-sept marins-pêcheurs russes portés disparus

Source AFP
·1 min de lecture
Dix-sept marins russes sont portés disparus après le naufrage de leur navire de pêche dans l'océan Arctique.
Dix-sept marins russes sont portés disparus après le naufrage de leur navire de pêche dans l'océan Arctique.

À la suite du naufrage d'un navire de pêche dans l'Arctique russe, dix-sept des dix-neuf marins présents sur l'embarcation lors de la catastrophe sont portés disparus. Leurs chances de survie sont très maigres en raison des conditions météorologiques extrêmes dans cette région inhospitalière et difficile d'accès. Le ministère des Situations d'urgence a indiqué que le navire Onega, basé à Mourmansk, avait lancé des signaux de détresse au petit matin avant de couler au large de l'archipel de la Nouvelle-Zemble, où il pêchait en pleine tempête. Deux personnes ont pu être sauvées.

Les conditions météorologiques rendent difficile l'utilisation d'avions pour les opérations de sauvetage. « Il y a une forte tempête de neige, des vagues de quatre mètres et des températures de - 20 à - 25 °C », a indiqué à l'Agence France-Presse Alexeï Barinov, porte-parole du ministère des Situations d'urgence. D'après lui, retrouver quelqu'un vivant relèverait du « miracle » à ce stade. Une personne « ne peut survivre plus de 15 minutes dans de telles conditions », a confirmé une autre source, même si aucun corps n'a été repêché pour l'heure.

Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a présenté ses condoléances aux familles des marins. Il a également ordonné au gouvernement de leur accorder le soutien nécessaire, évoquant une « tragédie » et confirmant que « des gens sont morts ».

Des tragédies similaires les années précédentes

Les deux marins secourus souffrent d'engelures, mais [...] Lire la suite