Archéologie. Des toilettes de luxe vieilles de 2 700 ans découvertes à Jérusalem

·1 min de lecture

Ces W.-C. privés, très rares dans l’Antiquité, ont été mis au jour lors de fouilles sur un chantier de construction surplombant la vieille ville.

Jérusalem ne cessera jamais de nous étonner”, affirme Eli Eskosido, directeur de l’Autorité israélienne des antiquités, cité par le Times of Israel. L’objet de son enthousiasme ? La récente découverte de toilettes, vieilles de 2 700 ans, lors de fouilles archéologiques réalisées dans le quartier d’Armon Hanatziv. Ce cabinet de toilette privé en pierre calcaire a été mis au jour sur le chantier de construction d’un nouveau complexe touristique à Jérusalem, parmi les ruines d’un ancien palais surplombant la vieille ville, découvert en 2020.

Ce type de cabinet était “très rare” dans l’Antiquité, a expliqué au quotidien l’archéologue Yaakov Billig, car “seuls les riches pouvaient s’offrir des toilettes”. Et le scientifique de rappeler que dans la Mishna et le Talmud, “avoir les toilettes à côté de sa table” est parfois cité comme un signe de richesse.

À lire aussi: Controverse. L’archéologie peut-elle justifier l’arrêt d’un chantier ?

Le cabinet découvert à Armon Hanatziv comportait un siège de toilette taillé dans la roche, avec un trou au centre, qui était placé au-dessus d’une fosse septique, explique le Times of Israel. Il devait appartenir à un “ancien domaine royal” en activité à la fin de la période des rois de Judée (VIIe siècle av. J.-C.), a suggéré l’Autorité israélienne des antiquités.

Des tessons de poterie et des os d’animaux ont également été découverts dans la fosse septique, ce qui pourrait donner aux chercheurs des

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles