Archéologie : l'Egypte dévoile plus de cent sarcophages intacts, "trésor" de Saqqara

·1 min de lecture

Une centaine de sarcophages ont été découverts dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire en Égypte. Ces cercueils en bois scellés, dévoilés en fanfare au cours d'une cérémonie, appartenaient à des hauts responsables de la Basse époque (entre 700 et 300 ans av. J.-C.) et de la période ptolémaïque (323 à 30 avant J.-C.), soit il y a plus de 2.000 ans. Une soixantaine de sarcophages intacts et vieux de plus de 2.500 ans, découvert au même endroit, avaient déjà été dévoilés le mois dernier. "Saqqara n'a pas encore révélé tout ce qu'elle recèle. C'est un trésor", a affirmé Khaled el-Enani, ministre égyptien du Tourisme et des Antiquités, lors de la cérémonie.

Des puits funéraires à douze mètres sous terre

Le site de Saqqara, qui se trouve à un peu plus de quinze kilomètres au sud des pyramides du plateau de Guizeh, abrite la nécropole de Memphis, capitale de l'Égypte ancienne. Il est classé au patrimoine mondial de l'Unesco et est connu pour la célèbre pyramide à degrés du pharaon Djéser, la première de l'ère pharaonique. Ce monument, construit vers 2.700 avant J.-C par l'architecte Imhotep, est considéré comme l'un des plus anciens à la surface du globe.

 

>> A LIRE AUSSIL'Egypte présente un sarcophage de Toutânkhamon en restauration

La centaine de sarcophages dévoilés samedi a été découverte dans trois puits funéraires, à 12 mètres de profondeur. "Les fouilles sont toujours en cours. Dès qu'on vide un puits funéraire avec des sarcophages, on en découvre un autre"...


Lire la suite sur Europe1