Archéologie : incroyable puzzle géant à Arles

·1 min de lecture
Restauration des enduits peints de la Verrerie au musée départemental Arles antique.
Restauration des enduits peints de la Verrerie au musée départemental Arles antique.

Une villa romaine peut en cacher une autre. Les archéologues ont pu le constater en fouillant le site de la Verrerie, sur la rive droite du Rhône, à Arles. Cette zone, connue depuis les années 1970 pour son riche patrimoine antique, a fait l?objet de nouvelles explorations entre 2013 et 2017. Sous des maisons datées du IIIe siècle de notre ère est alors apparue une autre villa, plus ancienne. Construite entre 70 et 50 av. J.-C., elle était ornée d?extraordinaires parois peintes qui ont été déposées par les restaurateurs du musée antique de la ville et sont aujourd?hui étudiées dans ses réserves.

Implante? sur la rive droite du Rho?ne, le site de la Verrerie, acquis par la ville d?Arles en 1978, a fait l'objet de fouilles de 2013 à 2017. A été exhumée sur place une villa de style pompéien. © DRBaptisée « la Maison de la Harpiste » en référence à l?un des personnages peints sur ses murs, « cette villa affiche un style italique caractéristique : un atrium dans lequel un bassin et un puits ont été retrouvés et autour desquels s?organisent différentes pièces », expose Marie-Pierre Rothé, qui a dirigé les opérations de fouille. Seuls deux pièces et le patio, soit une surface de 105 m², ont pu être explorés à ce stade. Ces salles se situaient à 1 m 80 de profondeur. Y ont été découverts, outre des fresques courant sur plus de 4 m 60 de long et 2 m 80 de haut, des pièces de céramiques, des monnaies et une poignée de stylets qui ont permis la datation de la [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles