Arcachon : frappé, séquestré et enlevé pour de la drogue qu’il n’avait pas

·1 min de lecture
Accompagné d’une de ses connaissance, l’homme débarque chez son ami. Agressés directement, les deux personnes sont ligotées et interrogées. Les malfaiteurs veulent savoir "où il a planqué la drogue". Le septuagénaire nie avoir caché la moindre substance et provoque ainsi la colère des hommes qui le frappent.

Vendredi 21 mai, un septuagénaire a subi un guet-apens de la part de malfaiteurs qui le soupçonnaient de cacher de la drogue. Frappée avant d’être jeté dans le coffre d’une voiture, la victime a toujours nié tout lien avec le trafic de stupéfiants.

Á Lège-Cap-Ferret, sur le Bassin d’Arcachon, un septuagénaire reçoit la visite peu amicale de plusieurs malfaiteurs. Après l’avoir ligoté, selon France Bleu, ils le forcent à appeler un de ses amis, du même âge, en lui demandant de le rejoindre chez lui.

Accompagné d’une de ses connaissances, l’homme débarque chez son ami. Agressés directement, les deux personnes sont ligotées et interrogées. Les malfaiteurs veulent savoir "où il a planqué la drogue". Le septuagénaire nie avoir caché la moindre substance et provoque ainsi la colère des hommes qui le frappent.

Aucune trace des suspects

Les tortionnaires appellent la femme du vieil homme qui nie savoir quoi que ce soit. Verts de rage, ils décident d’embarquer le vieil homme dans le coffre de leur voiture et d’aller à son domicile. Mais sur la route, un incident les fait changer d’avis, ils abandonnent le véhicule et fuient.

L’homme parvient à se libérer et à retourner chez son ami. En état de choc, les trois hommes sont auditionnés par les gendarmes. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bordeaux et, pour l’heure, aucun suspect n’a été interpellé.

Ce contenu peut également vous intéresser :