« Arbres morts », attaque contre le Tour… Les polémiques des maires écolos

Par Martin Régley
·1 min de lecture
Léonore Moncond'huy, maire EELV de Poitiers.
Léonore Moncond'huy, maire EELV de Poitiers.

Entre Lyon, Bordeaux et Poitiers, les maires Europe Écologie-Les Verts prennent part au combat écologique à coups de décisions et de déclarations critiquées par leurs opposants ainsi que par des élus de leur camp. Pas d'arbre mort à Noël, des repas sans viande à l'école et une volonté d'annuler le passage du Tour de France? Telles sont les mesures qui ont fait polémique depuis la vague verte des dernières municipales. Dernièrement, c'est au tour de Léonore Moncond'huy, maire écologiste de Poitiers, d'y aller de sa proposition. « L'aérien, c'est triste, mais il ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui », a-t-elle déclaré lors d'un conseil municipal le 29 mars. Une phrase justifiant la baisse de subventions pour deux aéroclubs poitevins qui a choqué. Retour sur dix mois polémiques.

À Bordeaux, ça sent le sapin pour les « arbres morts »

Le 10 septembre 2020, le maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic souhaitait supprimer le sapin de Noël du centre-ville. Une décision accompagnée de la volonté de créer une charte « des droits de l'arbre ». Historique et traditionnel, ce fameux sapin érigé chaque année sur la place Pey-Berland à Bordeaux, oublié pour les festivités de 2020, a été remplacé par un « spectacle vivant ». Suppression qui fait le malheur des uns et le bonheur des autres. L'arbre prévu a finalement été racheté et installé au c?ur de la commune de Malemort, en Corrèze.

À LIRE AUSSICoignard ? Le sapin de Noël, cet objet de récupération politi [...] Lire la suite