Un arbre planté à la mémoire d'Ilan Halimi retrouvé scié

Le HuffPost avec AFP
Un arbre planté à la mémoire d'Ilan Halimi retrouvé scié

ANTISÉMITISME - Un arbre planté à Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne), là où avait été retrouvé Ilan Halimi, un jeune juif assassiné en 2006, a été scié, à deux jours de l'anniversaire de sa mort, a-t-on appris lundi 11 février de sources concordantes.

L'arbre planté à la mémoire de ce jeune homme, et portant sa photo, a été scié à la base, a-t-on appris auprès de la mairie. Deux agents municipaux, venus préparer le site pour une cérémonie annuelle mercredi, ont "découvert deux jeunes arbres, l'un entièrement coupé, l'autre en partie scié".

Le premier avait été planté en 2006, l'année de sa mort, le deuxième pour le dixième anniversaire de sa mort. La mairie de Sainte-Geneviève-des-Bois a porté plainte et Christophe Castaner s'est rendu sur les lieux lundi soir.



Ilan Halimi, 23 ans, employé dans un magasin de téléphonie, avait été enlevé le 21 janvier 2006 par le "gang des barbares" et découvert, après trois semaines de tortures, agonisant près de la gare de Sainte-Geneviève-des-Bois (Essonne) le 13 février. Il est mort lors de son transfert à l'hôpital.

Une profanation la veille de l'anniversaire de la mort d'Ilian Halimi

Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (Dilcrah) a dit pour sa part avoir "appris avec effarement la profanation des arbres plantés à la mémoire d'Ilan Halimi à Sainte-Geneviève des Bois. 13 ans après son assassinat, cet acte ignominieux ne doit pas rester impuni". Il a annoncé avoir "signalé ces faits sans attendre au procureur de la République d'Evry".

Retrouvez cet article sur le Huffington Post