Arabie saoudite: près de 47 millions de pilules d‘amphétamines saisies, un record

C‘est la plus large saisie de pilules d‘amphétamines jamais réalisée en Arabie saoudite. Près de 47 millions de comprimés ont été saisis mercredi 31 août par les autorités à Riyad. Huit résidents du royaume - dont six syriens et deux pakistanais - ont été arrêtés pour ce trafic.

Avec notre correspondant dans le Golfe, Nicolas Keraudren

L‘annonce a été soigneusement mise en scène dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux officiels saoudiens avec le sous-titre « guerre aux drogues ».

On y voit les enquêteurs, encagoulés, découvrir sur fond de musique martiale des pilules d‘amphétamines dissimulées dans des paquets de farine. Au total, près de 47 millions de comprimés ont été saisis lors de cette opération dans un entrepôt de Riyad. Le communiqué des autorités ne précise toutefois pas la provenance de la cargaison, ni s‘il s‘agit de comprimés de captagon.

Un véritable fléau

La crise liée à ce dérivé de l‘amphétamine est en tout cas un véritable fléau dans le royaume car les saisies sont fréquentes. Mardi dernier 30 août, l'ambassadeur d‘Arabie saoudite à Beyrouth a affirmé que plus de 700 millions de comprimés de produits stupéfiants en provenance du Liban ou ayant transité par ce pays ont été saisis sur le territoire saoudien depuis 2015.

Ce trafic a eu des conséquences sur les relations entre les deux pays. En avril 2021, l'Arabie saoudite avait notamment décidé d‘interdire toutes importations de produits frais en provenance du Liban.


Lire la suite sur RFI