Arabie saoudite : le petit pèlerinage ouvert aux seules personnes vaccinées

Source AFP
·1 min de lecture
Dans un premier temps, seuls 6 000 Saoudiens et résidents étrangers en Arabie saoudite ont été autorisés chaque jour pour l'omra.
Dans un premier temps, seuls 6 000 Saoudiens et résidents étrangers en Arabie saoudite ont été autorisés chaque jour pour l'omra.

Seules les personnes vaccinées contre le Covid-19 seront autorisées à effectuer l'omra, le petit pèlerinage à La Mecque, à partir du début du mois de jeûne musulman du ramadan, qui commence mi-avril cette année, ont annoncé lundi les autorités saoudiennes. Le ministère du Hajj a indiqué dans un communiqué que « ?seules les personnes immunisées? » contre le coronavirus seraient autorisées à effectuer l'omra ou les prières dans la Grande Mosquée de La Mecque dès le début du ramadan. Cette mesure s'applique notamment aux personnes ayant reçu les deux doses de vaccin nécessaires et à celles ayant reçu une seule dose depuis au moins quatorze jours.

Le ramadan entraîne habituellement à La Mecque une grande affluence de fidèles venant d'Arabie saoudite et d'autres pays musulmans. Le petit pèlerinage, suspendu en mars 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, a repris timidement début octobre avec des mesures de précaution.

À LIRE AUSSIAlgérie : le ramadan et l'été 2021 s'annoncent compliqués

Près de 6 700 décès recensés

Dans un premier temps, seuls 6 000 Saoudiens et résidents étrangers en Arabie saoudite ont été autorisés chaque jour pour l'omra, qui peut être entreprise tout au long de l'année, contrairement au hajj qui a lieu une fois par an. Le nombre est ensuite passé à 15 000 par jour pour l'omra tandis que 40 000 fidèles étaient admis dans la Grande Mosquée pour les prières quotidiennes.

Les fidèles venant de l'étranger ont été autorisés à partir du 1er novemb [...] Lire la suite