En Arabie saoudite, au moins 550 morts pendant le grand pèlerinage musulman

Selon le comptage de diplomates de plusieurs pays musulmans, plus d'un demi-millier de pèlerins sont morts pendant le hajj en Arabie saoudite. Parmi eux, au moins 323 gyptiens sont décédés, en majorité à cause de la chaleur écrasante.

Des diplomates arabes ont annoncé, mardi 18 juin, qu'au moins 550 pèlerins étaient morts durant le hajj, le grand pèlerinage musulman dans l'ouest de l'Arabie saoudite, en majorité des Égyptiens raison de la chaleur.

Ce pèlerinage annuel, de vendredi à dimanche, s'est déroulé cette année encore en plein été dans l'une des régions les plus chaudes au monde, avec des températures atteignant les 51,8 degrés Celsius à La Mecque, la ville la plus sainte de l'islam.

Au moins 323 pèlerins égyptiens sont décédés, en majorité à cause de la chaleur, ont indiqué, mardi, à l'AFP, deux diplomates arabes, sous couvert de l'anonymat. "Tous sont morts à cause de la chaleur", à l'exception d'un pèlerin qui a succombé après avoir été blessé lors d'un mouvement de foule, a déclaré l'un des diplomates, ajoutant que le chiffre total provenait de la morgue d'un hôpital dans le quartier Al-Muaisem de La Mecque.

"Portés disparus"

Les diplomates ont indiqué que 550 corps avaient été transportés à la morgue d'Al-Muaisem, l'une des plus importantes de La Mecque.

Selon un bilan établi par l'AFP, les chiffres des morts égyptiens portent à 577 le nombre de décès durant le hajj signalés par différents pays qui, pour la plupart, ne précisent pas cependant le nombre exact de cas liés à la chaleur.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
La chaleur extrême fait plusieurs morts parmi les pèlerins en Arabie saoudite
Arabie saoudite : à La Mecque, les fidèles terminent le pèlerinage sous une chaleur extrême
Les fidèles musulmans commencent le grand pèlerinage à La Mecque