"Arab News en français" : l'Arabie saoudite lance son organe de propagande en France

On ne pouvait rêver de date plus symbolique. Ce mardi 14 juillet, l'Arabie saoudite, bien connue pour son attachement aux valeurs chères à la Révolution française, a lancé son propre site d'informations dans la langue de Molière : Arab News en français. Il s'agit de la troisième déclinaison numérique d'Arab News, après le Pakistan et le Japon. Propriété de la famille royale, ce relais médiatique sera placé sous l'égide de Saudi Research and Marketing Group (SRMG), l'organe de soft power du régime, et débute en fanfare avec quelques articles fleurant bon la propagande.




La vie en rose


En matière de french washing, on n'y va pas avec le dos de la cuillère coté saoudien : lors de la cérémonie de lancement en duplex - Covid-19 oblige - flatteries et références cocoricos pleuvent : Majid Al-Qasabi, ministre de l’Information saoudien, a ainsi adressé ses "meilleurs vœux à la France", cette "capitale du charme, de la beauté et de l'élégance", tandis que leBurj Khalifa s'éclairait aux couleurs du nouveau média. Faisal Abbas, directeur du groupe Arab News en français – qui a demandé à s'exprimer en anglais à cause de sa maîtrise insuffisante de notre langue –, a témoigné de son "grand honneur" de s'adresser à la France. Mais aussi au monde arabe francophone, cible désignée du média. Il associe même ce lancement à une lutte contre "


Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.