Aquaman (TMC) : 4 bonnes raisons de voir le blockbuster avec Jason Momoa

·1 min de lecture

Naissance d’un héros

Il est beau gosse, carrément balaise et super tatoué. Il respire sous l’eau, murmure à l’oreille des requins et embroche les méchants à coups de trident… En 2017, Aquaman faisait une brève, mais très remarquée, apparition dans Justice League, aux côtés de Batman et de Superman. Moins populaire que ses collègues superhéroïques de l’écurie DC Comics, mais beaucoup plus fun, l’homme-poisson a eu droit à son propre blockbuster, histoire, pour les studios, de rompre avec l’univers sombre des précédentes franchises. C’est le géant hawaiien Jason Momoa (ex-sauveteur d’Alerte à Malibu et Khal Drogo dans Game of Thrones) qui lui prête sa carrure bodybuildée et une certaine coolitude qui va bien au personnage.

Mythologie grecque et légende arthurienne

Le film, réalisé par l’Australien James Wan (Fast & Furious 7), raconte comment Arthur Curry, fruit des amours d’un gardien de phare (ça ne s’invente pas !) et d’une princesse d’Atlantis (Nicole Kidman, en tenues kitsch), va devenir Aquaman. Et comment il devra affronter son demi-frère, prêt à détruire les Surfaciens, comprenez nous, les humains. Le scénario emprunte autant à la mythologie grecque qu’à la légende arthurienne. Pas pressé d’assumer ses responsabilités de monarque, Arthur dégomme les méchants quand il n’enquille pas les pintes avec les marins du coin…

À lire également

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles