Après la tribune des ex-militaires, LFI saisit le procureur de la République

Romain Herreros
·Journaliste politique
·2 min de lecture
Jean-Luc Mélenchon photographié lors de ses vœux à la presse le 15 janvier (illustration) (Photo: BERTRAND GUAY via AFP)
Jean-Luc Mélenchon photographié lors de ses vœux à la presse le 15 janvier (illustration) (Photo: BERTRAND GUAY via AFP)

POLITIQUE - Hors de question pour Jean-Luc Mélenchon d’en rester là. Après la lettre ouverte signée par plusieurs anciens hauts-gradés et militaires dans Valeurs actuelles, le leader de la France insoumise annonce ce lundi 26 avril qu’une lettre signée par 23 parlementaires de son parti a été adressée au procureur de la République Rémy Heitz, pour qu’il se saisisse de cet “appel à l’insurrection”.

En cause, les menaces plus ou moins directes proférées par les auteurs de ce texte, appelant “leurs camarades d’active” à “intervenir” pour mettre fin au “laxisme” du gouvernement, le tout en agitant le spectre d’une guerre civile. Un texte soutenu par Marine Le Pen dans les colonnes du journal ultra-conservateur, qui assure aux signataires “partager” leur “affliction” et les appelle à la “rejoindre dans la bataille pour la France”.

Pour Jean-Luc Mélenchon, cette tribune incendiaire n’est autre qu’un “appel à la sédition de l’armée républicaine”. Des faits qui “sont punis par les articles 412-4 et 412-6 du code pénal”, rappelle le député des Bouches-du-Rhône, qui considère en tant qu’élu avoir “le devoir” de les dénoncer, au titre de “l’article 40 du code de procédure pénale”.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Au-delà des sanctions pénales à l’encontre des ces ex-militaires, Jean-Luc Mélenchon demande à la ministre des Armées Florence Parly d’enquêter au sein des troupes afin de savoir qui sont les militaires d’active qui soutiendraient cet appel. Et, le cas échéant, de prononcer des “sanctions admini...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.