Après une greffe, elle garde son vieux cœur dans un sac en plastique

Surgeons are performing heart transplant operation for a patient. (Kriangkrai Thitimakorn via Getty Images)

Après avoir reçu une greffe, une femme néo-zélandaise de 29 ans a révélé dans une vidéo avoir gardé son ancien cœur dans un sac en plastique. Elle a expliqué les raisons de cette démarche.

Si certains y verront un souvenir macabre, d’autres comprendront sa démarche. Après avoir reçu une greffe, une femme néo-zélandaise prénommée Jessica Manning a révélé dans une vidéo avoir gardé son ancien cœur dans un sac en plastique qu’elle a rangé dans sa chambre. Une séquence qui a fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Comme le relate le New York Post, la jeune femme de 29 ans a eu des ennuis dès le plus jeune âge. Elle a souffert de plusieurs malformations cardiaques depuis sa naissance. Au total, elle a subi 200 interventions cardiovasculaires dont deux opérations à cœur ouvert avant l’âge de trois ans. "Ma plus grande opération cardiaque a été mon Fontan, qui relie le cœur à l'artère pulmonaire à l'aide d'un tube. C'était presque comme une reconstruction de mon cœur", a-t-elle déclaré tout en précisant qu’on ne lui donnait seulement que quelques années à vivre.

Finalement, la jeune femme a vu le bout du tunnel à l’âge de 25 ans lorsqu’une greffe lui a été proposée. Suite à quoi, elle a décidé de donner son ancien cœur à la science. Seulement voilà : 10 mois plus tard, son organe lui a été retourné, une situation à laquelle elle ne s’attendait pas. Elle a donc décidé de le garder pour honorer le donateur qui lui a sauvé la vie.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Ces quatre points vont vous sauver des maladies cardiovasculaires"

Des réactions mitigées

"Lorsque j'achèterai une maison, je veux l'enterrer et planter un arbre dessus et le dédier à mon donateur", a expliqué Jessica Manning tout en exprimant sa gratitude. "En tant que greffé, il est presque impossible de dire à quel point nous sommes reconnaissants non seulement envers notre donneur mais aussi envers sa famille."

Comme elle l’a expliqué, l'organe d'origine se trouve dans un sac rempli de fluides de conservation afin de l'empêcher de "casser". Une démarche qui a suscité des réactions mitigées parmi les internautes. "Il n'y a qu'un petit pourcentage de personnes qui pensent que c'est bizarre ou étrange. Les personnes qui postent des commentaires négatifs tombent généralement sur ma page au hasard et ne prennent pas le temps de regarder mes autres vidéos pour comprendre pourquoi je l'ai gardé ou ce que j'ai vécu pour être ici aujourd'hui."

VIDÉO - Greffe rarissime en Italie : un patient reçoit le foie d'une centenaire