Publicité

Après les voitures, les États-Unis durcissent les normes d'émissions des poids lourds

Les États-Unis poursuivent leurs efforts pour accélérer l'électrification des transports. Après les normes concernant les émissions des voitures la semaine dernière, l'agence américaine de l'environnement a durci ce vendredi les règles concernant les poids lourds. L'objectif est d'améliorer la qualité de l'air et lutter contre le changement climatique.

Tous les camions, camionnettes et bus construits à partir de 2027 devront respecter ces nouveaux objectifs de réduction des émissions. Les constructeurs pourront choisir quelles technologies adopter pour les atteindre : véhicules hybrides, hybrides rechargeables, électriques ou à hydrogène.

Par rapport à la proposition de norme qui avait été faite et qui a entre-temps été soumise à une consultation publique comme requis, les règles finalisées laissent davantage de temps aux constructeurs pour déployer ces technologies dans les premières années. Les associations écologistes réclamaient une ambition encore plus grande mais elles reconnaissent tout de même un pas dans la bonne direction.

Aux États-Unis, le secteur des transports est la première source d'émissions de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. Et les poids lourds sont responsables d'un quart de cette facture climatique. L'émission d'un milliard de tonnes de gaz à effet de serre devrait être évitée, selon l'agence américaine de l'environnement.

Améliorer la santé des Américains exposés à la pollution des transports


Lire la suite sur RFI