Après la victoire de Joe Biden, des postiers acclamés par ses électeurs

Maxime Delahousse
·2 min de lecture
Des postiers américains acclamés par des électeurs de Joe Biden, le 7 novembre 2020 - BFMTV
Des postiers américains acclamés par des électeurs de Joe Biden, le 7 novembre 2020 - BFMTV

Après plusieurs jours de suspense, Joe Biden a finalement été élu samedi président des États-Unis, l'emportant face à Donald Trump et mettant fin à une élection présidentielle inédite.

Dans tout le pays, les électeurs du nouveau président élu des États-Unis se sont rassemblés dans les rues pour fêter la victoire de leur candidat, et le futur départ de l'actual locataire de la Maison Blanche. Une scène n'est par ailleurs pas passée inaperçue: certains en ont profité pour applaudir des employés de la poste américaine qui passaient au même moment des célébrations, afin de les remercier peur leur rôle crucial dans cette élection.

Le vote par correspondance plébiscité

Car pour éviter les nombreux déplacements dans les bureaux de votes, plus de 100 millions d'Américains ont choisi de voter de manière anticipée, et 60 millions d'entre-eux par courrier postal. Une possibilité qui n'avait rien de nouveau, mais qui a pris de l'ampleur en pleine crise sanitaire causée par l'épidémie de Covid-19.

Une façon de voter qui n'a pas du tout plu à l'actuel président américain, qui durant toute sa campagne n'a cessé de jeter le discrédit sur la poste américaine. Donald Trump a en effet douté de la capacité de l'United State Postal Service (USPS) à assurer ce vote par correspondance. Sans jamais en apporter la preuve, le président sortant y voyait aussi un moyen de favoriser la fraude "à cause des tricheurs" afin de le pousser vers la sortie.

Un système de vote plus utilisé par les démocrates

Selon un sondage publié au mois d'aout par le Pew Research Center, 58% des partisans de Joe Biden disaient préférer voter par courrier alors que ce chiffre descendait à 17% pour les supporters de Donald Trump. Ce qui s'est vérifié au moment de décompter les voix: alors que le président sortant menait dans plusieurs grands États comme le Michigan ou la Pennsylvanie, il a vu Joe Biden le dépasser après le décompte de ces votes par correspondances, le donnant finalement vainqueur de cette élection.

Donald Trump, qui espérait signer pour quatre années de plus à la Maison Blanche, n'a toujours pas reconnu sa défaite et continue de promettre une guerre judiciaire qui risque de durer. Joe Biden et sa vice-présidence Kamala Harris sont quant à eux déjà prêts à travailler pour "tous les américains" et mettront en place une cellule de crise dès lundi pour faire face à l'épidémie de coronavirus.

Les Etats-Unis ont enregistrés une augmentation importante de contaminations au Covid-19 avec plus de 122.000 cas positifs en 24 heures selon l'université John Hopkins. Le pays le plus puissant du monde compte désormais 9.8 millions de cas et plus de 237.000 décès depuis le début de l'épidémie.

Article original publié sur BFMTV.com